01 - Forest.jpg

L'origine :
ce qui nous lie

Pendant quatre ans, j’ai travaillé dans un institut de recherche analysant les impacts économiques des changements climatiques. Par cette expérience, j’ai pu appréhender la complexité des défis à relever du fait de leur entremêlement avec les enjeux économiques, sociaux, migratoires ou de santé.

Progressivement, j’ai ressenti la nécessité de sortir de cette bulle « recherche » afin de mieux comprendre pourquoi il était si difficile de percevoir la réalité de ces changements.

— Marion

Flou-01-Forest.jpg
Nous avons beau avoir entendu des milliers d’informations, vu des images catastrophiques, notre cerveau a du mal à concevoir ces impacts.
Face à cette difficile perception, un besoin de revenir à la source émerge : qu’est-ce qui nous lie les uns aux autres ? Qu’est-ce qui nous lie à la Nature et au Vivant ?
Une autre question surgit alors : qu’est-ce qui peut générer un déclencheur pour agir autrement et, surtout, pour le faire maintenant ?”
 
DSC_7562.jpg

Le propos :

se mettre en route.

 

Pour explorer cette notion « d'être en lien », nous partons marcher, pendant plus de 400 km, cinq semaines, en immersion la plus pure dans la nature, en bivouac, dans les Pyrénées. Nous partons à la rencontre de 3 figures singulières et engagées qui réinventent leurs relations avec les êtres vivants et bâtissent de nouvelles voies respectueuses d’une montagne vivante. Nous les rencontrerons dans leur univers, et poursuivrons ensemble par la marche, le temps d'un bivouac.

Des Hêtres à la Cime est un documentaire immersif qui retranscrit ce cheminement.

Embarquer la caméra et le micro est notre façon de recueillir une parole vraie et sincère, de dévoiler des vécus et de montrer la réalité en sortant du mythe d’une Nature idyllique, pour la retranscrire telle qu’elle est : brute et vivante !

L'immersion dans la nature, par le bivouac, offrira un espace-temps dans lequel “être ensemble” sera source de discussions nouvelles, d’expériences communes, de création de liens inattendus, tout en changeant d’un cadre habituel.  Partager ce temps avec nos rencontres nous semble essentiel.