DSC_1837.jpg

Pourquoi les Pyrénées ?

Les montagnes sont parmi les régions les plus sensibles aux changements climatiques. La chaîne des Pyrénées est un des lieux français qui subit avec intensité leurs impacts. La température moyenne dans les Pyrénées a augmenté de + 2 °C depuis 1970 contre + 1,2 °C dans les plaines. Dans le même temps, la fonte des glaciers s’accélère comme le montre la perte de surface du glacier d’Ossoue de + de 64%. 

Parler des Pyrénées sans parler des forêts qui s’y nichent serait une erreur. En effet, la forêt est une composante incontournable de ces paysages.

Notre périple s’achèvera au cœur du massif des Albères, au sein d’une forêt ancienne d’hêtres en libre évolution depuis 150 ans : la Massane. Nous mettrons en lumière les enjeux actuels liés à la disparition des forêts vivantes en France. Aujourd’hui seulement 0,22% de la surface forestière française est laissée à l’état sauvage.

DSC_0434VF.jpg

Les 336 hectares de la Massane sont un véritable laboratoire de la biodiversité et font partie des dernières forêts françaises où la Nature a repris ses droits. Cette réserve protégée est tellement rare qu’en juillet 2021, elle fût classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO parmi les quarante dernières vieilles forêts du bassin méditerranéen. La Massane est aussi considérée comme une sentinelle du réchauffement climatique, par des cartographies de l’impact des hausses de température sur les arbres et leur réaction pour s’y adapter.